Chaudronnerie

Chaudronnerie

Notre metier !

On peut classer notre metier en 4 catégories qui se déclinent selon les épaisseurs et materiaux travaillés.

  • Ferblanterie et chaudronnerie légère : travail du fer blanc et de tous métaux, cuivre, laiton, maillechort, d’épaisseur inférieure à 1 mm.
  • Tôlerie, et ses branches diverses : industrie automobile et carrosserie, aviation, ventilation, fumisterie, où sont traités les métaux de 1 à 3 mm d’épaisseur.
  • Chaudronnerie moyenne, pour les réservoirs, citernes, et tous appareils nécessitant des épaisseurs de 10 à 50 mm.
  • Grosse chaudronnerie ou chaudronnerie lourde enfin, où l’on construit des équipements à pression / température (hydrocraqueur), soumis ou non à l'action de la flamme (respectivement chaudière et réacteur nucléaire), structure offshore, pont et ouvrage d'art de très fortes épaisseurs, au-dessus de 50 mm et pouvant aller jusqu'à 500 mm.

Nous appartennons à la troisième catégorie tout en ayant un savoir faire sur la deuxieme et la quatrième.